Exposition Attention Intelligences !

L’Hexagone Scène Nationale Arts Sciences s’installe à Paris de 17 mai à 2 août 2018 au Maif Social Club, le Lieu, nouvel espace d’innovation de la MAIF en plein cœur du Marais.

Avec l’exposition Attention Intelligences !, l’Atelier Arts Sciences fait le pari d’imaginer et de concevoir une exposition sur l’impact de l’invasion des objets intelligents dans nos quotidiens sur nos manières de penser, sur nos intelligences et en particulier sur nos attentions : comment être attentifs quand on délègue notre attention et nos tâches quotidiennes à des machines ? Comment se construisent nos intelligences à l’heure où elles cohabitent avec des machines dites « intelligentes » ? Ces objets intelligents changent-ils nos manières d’être attentionnés à l’autre ?

A travers cette exposition l’Atelier Arts Sciences invite à l’heure de l’intelligence artificielle, à explorer la manière dont nos attentions participent à construire nos intelligences et à discuter cette construction.
L’Atelier Arts Sciences a réuni 8 œuvres dont 6 originales conçues à cette occasion.

Avec les artistes :
Frédéric Ravatin, Lionel Palun, Yann Nguema, Antoine Chapon, Nicolas Gourault, Frédéric Deslias, Laura Couto Rosado, Vincent Palumbo, Ben Kuper, Joris Mathieu, Nicolas Boudier, Jean Frémiot, Lucie Conjard, David-Alexandre Chanel (THEORIZ Studio)

Une série de questionnements autour des liens entre attention, intelligence et intelligence artificielle ont permis de penser l’exposition en mêlant expériences artistiques, recherches scientifiques, expérimentations et productions collectives.

Pour retrouver le contenu scientifique et philosophique de l’exposition et les questionnements qu’elle suscite dans votre vie de tous les jours, sur votre manière de penser et d’être attentif… cliquez ici !


Je suis impacté par les liens que je tisse avec mon environnement, comment en prendre conscience ?

Le Soleidoscope (2018) de Yann Nguema, véritable labyrinthe optique, de verre et de lumière en perpétuelle transformation, illustrera la complexité d’un réseau neuronal. Entre 2D et 3D, cet écran sculpture invite le spectateur à intervenir à l’aide de ses mains sur l’évolution de cette carte neuro-poétique.. L’artiste utilise cette base de données pour produire de l’étonnement et de la poésie : vous reconnaitrez-vous ? Mouvement inverse, l’œuvre Fresque # 2 (2018) de Lionel Palun vous reconnait-elle ? Elle se met en mouvement selon le regard que vous lui portez.

Ma capacité d’attention disponible est limitée : qu’en est-il
de celle des machines ?

L’œuvre du photographe Jean Frémiot, Sous le socle du monde (2013), questionne la manière avec laquelle votre rapport aux machines transforme votre attention au monde. Et comment ces machines se connectent-elles au monde, de leur côté. Et quand les machines vous regardent, que se passe-t-il ? C’est la question qui se pose devant l’œuvre de Nicolas Gourault et Antoine Chapon, Faces in the mist (2017) : un programme de reconnaissance faciale utilisé à contre-emploi qui vous montrera les limites de cet exercice.

Suis-je attentionné quand je suis attentif ?

Être attentif, c’est aussi être attentionné. Mais alors, l’attention que vous donnez à vos machines signifie-t-elle que vous prenez soin d’elles ? Frédéric Deslias et Laura Couto Rosado vous invitent à manipuler Ƭi (2018) qui réagira en fonction de l’attention que vous lui portez. Si vous êtes attentionnés à l’égard des machines, l’œuvre AI-Kô, Artefact (2018) du Théâtre Nouvelle Génération, vous plongera dans un monde d’anticipation où il est fait l’hypothèse que les humains ont disparu. Alors, qu’advient-il des artefacts ?

Que serait une machine qui plutôt que d’imiter la pensée des hommes travaillerait à la soutenir dans son exercice ? Lucie Conjard, THEORIZ Studio, Frédéric Ravatin tentent d’y répondre en imaginant une œuvre, point de rencontre de toutes les autres. Katapsukè – Traverser le miroir est un dispositif associant réalité virtuelle et œuvre collaborative, pour vous accompagner dans la sortie de l’exposition et accueillir les pensées de toutes sortes qu’auront suscité en vous les œuvres expérimentées.

Certaines de ces installations ont été expérimentées lors d’EXPERIMENTA, la Biennale Arts Sciences 2018.

AUTOUR DE L’EXPOSION DES ÉVÉNEMENTS SONT PROPOSÉS :

- Samedi 19 mai
À partir de 14 h - ATELIERS  : Alice Lenay, doctorante, artiste chercheuse propose à l’occasion du vernissage des ateliers pour mesurer notre distance et notre attention à l’autre. Sur inscription.

- Jeudi 24 mai
19h CONFÉRENCE : Humour, émotion, intelligence : Les robots seront-ils des humains comme les autres ? avec notamment Véronique Aubergé, chercheure CNRS au LIG en robotique sociale.
21h SPECTACLE  : #Soft Love de Frédéric Deslias

- Jeudi 7 juin
19h CONFÉRENCE
 : Geek, tweetos et digital addict : Votre attention s’il vous plait ! Avec notamment Yves Citton, théoricien, penseur et auteur de l’ouvrage Pour une écologie de l’attention.
21h SPECTACLE : Je clique donc je suis ! de Thierry Collet

- Jeudi 5 juillet
19h TABLE RONDE  : Magie, fantasme et réalité avec notamment Maxence Grugier, journaliste.

COPYRIGHTS : Lionel Palun, Yann Nguema, Jean Frémiot, Antoine Chapon et Nicolas Gourault, Laura Couto-Rosado, Nicolas Boudier

.

VERNISSAGE en présence des artistes et de l’équipe de l’Atelier Arts Sciences Samedi 19 mai de 14h à 19h - Entrée libre.